Chargement...

Les chercheurs de l'UT utilisent l'IA pour améliorer la production de médicaments contre la maladie d'Alzheimer

TL; DR

  • Les chercheurs de l'UT utilisent l'IA pour optimiser la production de galantamine, promettant un traitement rentable contre la maladie d'Alzheimer.
  • Le processus de fermentation piloté par l’IA améliore la production de galantamine, offrant ainsi un espoir pour les maladies neurodégénératives.
  • L'ingénierie des protéines et l'IA ouvrent la voie à une production efficace de médicaments contre la maladie d'Alzheimer à partir de jonquilles.

Des chercheurs de l'Université du Texas (UT) ont exploité la puissance de l'intelligence artificielle (IA) pour révolutionner la production d'un médicament crucial dans le traitement des symptômes de la maladie d'Alzheimer et de la démence. Leur étude révolutionnaire, publiée le 7 mars, dévoile des outils basés sur l'IA conçus pour accélérer le processus de fabrication de la galantamine, un composé essentiel dérivé des jonquilles.

Processus de fermentation alimenté par l'IA

Dirigée par Simon d'Oelsnitz, ancien chercheur postdoctoral de l'UT et maintenant à la Harvard Medical School, l'équipe de recherche visait à rationaliser le processus d'extraction laborieux et trac du dent de la galantamine des jonquilles. D'Oelsnitz a comparé cette initiative à la fermentation de la bière, envisageant un moyen de production plus sûr et plus rentable. En tirant parti des outils d’IA et des biocapteurs, l’équipe s’est lancée dans l’ingénierie des microbes pour fermenter le médicament, marquant une rupture significative par rapport aux méthodes d’ trac traditionnelles.

Daniel Diaz, chercheur postdoctoral à l'UT et dirigeant le groupe Deep Proteins de l'Institute for Foundations of Machine Learning, a dirigé le développement de MutComputeX, un système d'IA conçu pour dent les mutations protéiques capables de tripler le taux de production de galantamine. L'approche innovante de Diaz consiste à isoler les protéines des jonquilles qui sont responsables de la synthèse du médicament et à imiter leurs fonctions en laboratoire.

L’ingénierie des protéines dévoilée

En employant une technique d'ingénierie des protéines, Diaz a élucidé les mutations essentielles au sein des protéines de la jonquille propices à la production de galantamine. Établissant des parallèles avec une fonction matic , Diaz a expliqué le processus basé sur l'IA comme s'apparentant à la résolution de y=f(x), dans laquelle les protéines agissent comme des variables dent (x) et la production de galantamine comme des variables dent (y). Cette méthodologie explique comment les mutations protéiques catalysent la synthèse de la galantamine, ouvrant la voie à une réplication efficace en laboratoire.

Bien qu’il existe des méthodes de synthèse pour la production de galantamine, elles sont d’un coût prohibitif. L' trac du composé des jonquilles offre une alternative plus économiquement réalisable, bien que limitée par les cycles de croissance de la plante, exacerbés par le changement climatique. D'Oelsnitz a souligné l'urgence de leurs recherches à la lumière de ces défis, soulignant le potentiel des techniques de fermentation basées sur l'IA pour atténuer les contraintes de production et répondre à la demande croissante de médicaments contre la maladie d'Alzheimer.

Les chercheurs de l'UT ont ouvert la voie à l'amélioration de la production de médicaments contre la maladie d'Alzheimer grâce à l'innovation basée sur l'IA. En tirant parti de méthodes informatiques avancées et de techniques d’ingénierie des protéines, ils ont non seulement rationalisé la production de galantamine, mais ont également jeté les bases des progrès futurs de la bio-ingénierie. À mesure que l’on prend de plus en plus conscience du potentiel de l’IA dans la fabrication pharmaceutique, la communauté de la bio-ingénierie est prête à capitaliser sur ces technologies transformatrices.

Avec cette étude révolutionnaire, les chercheurs de l'UT ont non seulement accéléré la production de médicaments contre la maladie d'Alzheimer, mais ont également établi un dent en tirant parti de l'IA dans la fabrication pharmaceutique. À mesure que le domaine continue d’évoluer, l’intégration de solutions basées sur l’IA promet de révolutionner les processus de développement et de production de médicaments, offrant ainsi l’espoir de traitements plus accessibles et plus rentables pour les maladies neurodégénératives.

Clause de non-responsabilité. Les informations fournies ne sont pas des conseils commerciaux. Cryptopolitan.com décline toute responsabilité pour les investissements effectués sur la base des informations fournies sur cette page. Nous tron vivement dent recherches indépendantes et/ou de consulter un professionnel qualifié avant de prendre toute décision d'investissement.

Lien de partage:

Gloire Kaburu

Glory est une journaliste extrêmement compétente, maîtrisant les outils et la recherche en IA. Elle est passionnée par l'IA et a écrit plusieurs articles sur le sujet. Elle se tient au courant des derniers développements en matière d'intelligence artificielle, d'apprentissage automatique et d'apprentissage en profondeur et écrit régulièrement à leur sujet.

Les plus lus

Chargement des articles les plus lus...

Restez au courant de l'actualité crypto, recevez des mises à jour quotidiennes dans votre boîte de réception

Nouvelles connexes

Startups chinoises d’IA
cryptopolite
Abonnez-vous à CryptoPolitan