Chargement...

Lutter contre les préjugés raciaux dans l’IA : défis et solutions

Dans cet article :

  • La technologie de l’IA progresse très rapidement de nos jours, notant qu’elle tente d’atteindre des capacités semblables à celles de l’humain grâce à l’analyse des données et à l’apprentissage automatique. 
  • La chute du chatbot Microsoft Tay, survenue en 2016, est l’un des exemples les plus tragiques de mauvais comportement de l’IA.
  • Afin d’éradiquer la discrimination raciale dans l’intelligence artificielle, les industries doivent mettre l’accent sur la diversité et l’inclusion lors du développement de l’IA et de la formation des ensembles de données.

L’IA est très avancée de nos jours dans la mesure où son objectif principal est d’imiter les humains grâce à l’analyse des données et à l’apprentissage automatique. Pire encore, le développement des technologies de l’IA a mis au jour des problèmes épineux, notamment la perpétuation des préjugés raciaux dans les contenus produits par l’IA. Business Insider a fourni quelques cas de préjugés raciaux créés par les systèmes d'IA, en prenant comme exemple ces quelques professionnels du secteur technologique. Beaucoup de ces préjugés représentent un énorme problème et méritent une action prioritaire.

Il existe cependant des cas où l'IA n'est pas à son meilleur et cela pourrait inclure quelque chose de tragique comme la chute de Tay, une IA de Microsoft survenue en 2016. En utilisant des plateformes de réseaux sociaux comme Twitter, le concepteur de Tay, une bot, a pu apprendre un langage indésirable après avoir encouragé les utilisateurs à s'engager dans des interactions offensantes, provoquant la fermeture du bot juste après 1 jour. Même si le domaine de l’IA s’est développé depuis les années 1970, les principaux problèmes qui y sont associés n’ont pas encore été totalement éradiqués. Ce cas témoigne de la nécessité de lutter contre les préjugés raciaux de l’IA lors de la conception du processus.

Préoccupations actuelles et réponse de l’industrie

Dans la dernière mise à jour d'un article de l'IEEE Spectrum, Jay Wolcott, fondateur de Knowbl, une société d'IA générative, a évoqué cette question cruciale de savoir quelles limites les systèmes d'IA doivent tenter de contrôler avec ce qu'ils décident d'impliquer eux-mêmes. D’un autre côté, cette question pourrait révéler un problème plus grave lorsque l’avenir parfaitement conçu et l’histoire réelle supposée par l’IA pourraient être confrontés aux effets secondaires de l’IA. Avec les progrès de l’IA dans de nombreux domaines, la question de l’élaboration d’une stratégie globale pour lutter contre les préjugés raciaux mérite en particulier une plus grande attention.

Pour éliminer la discrimination raciale dans le domaine de l’intelligence artificielle, les industries devraient mettre davantage l’accent sur la diversité et l’inclusion lors de la conception des solutions d’IA et de la formation des ensembles de données. Des voix diverses peuvent conduire à l’ dent d’une partialité ou d’un préjugé inconscient, même au cours du processus de création de nouveaux produits. En outre, des normes éthiques rigoureuses et des systèmes de gouvernance constituent les boucliers qui assurent la sécurité de l’IA une fois qu’elle est déployée. Les activités de collaboration entre les entreprises technologiques, les institutions gouvernementales et les associations de défense visent à créer à l’avenir un domaine de l’IA numériquement juste et équitable.

Assurer la transparence et la responsabilité

La transparence des algorithmes d’IA est la clé d’une mise en œuvre efficace et judicieuse de l’IA, qui contribue à éliminer les biais des algorithmes d’IA. Les organisations doivent être ouvertes sur la manière dont les systèmes d’IA prennent leur décision, ce qui doit également inclure des moyens de plainte et de responsabilisation. Grâce à des audits matic et à des évaluations des injustices, nous pouvons détecter et remettre en question les préjugés qui se réadaptent de génération en génération. Ces acteurs clés contribuent à l’établissement de la confiance nécessaire dans la technologie de l’IA en soulignant l’importance de la transparence et de la responsabilité.

Étant donné que les préjugés raciaux dans l’IA soulèvent de nombreux problèmes dans l’utilisation éthique et équitable de cette technologie, il s’agit de la question la plus prioritaire pour son développement ultérieur. Bien que les avantages de l’intelligence artificielle pour l’homme soient énormes, la lutte contre les préjugés reste la tâche principale. En gardant à l’esprit l’idée de diversité, en injectant de l’éthique dans l’environnement de l’IA et en promouvant l’ouverture et la transparence, les parties prenantes peuvent disposer d’un système inclusif. La collaboration de l'industrie accompagnée de toutes les mesures correctives nécessaires qui élimineront les préjugés raciaux et le respect des principes d'équité et d'égalité dans l'IA sont de la plus haute importance.

Clause de non-responsabilité. Les informations fournies ne sont pas des conseils commerciaux. Cryptopolitan.com décline toute responsabilité pour les investissements effectués sur la base des informations fournies sur cette page. Nous tron vivement dent recherches indépendantes et/ou de consulter un professionnel qualifié avant de prendre toute décision d'investissement.

Lien de partage:

Les plus lus

Chargement des articles les plus lus...

Restez au courant de l'actualité crypto, recevez des mises à jour quotidiennes dans votre boîte de réception

Nouvelles connexes

Comment le modèle d'IA en tant que service peut-il bénéficier à votre nouvelle application ?
cryptopolite
Abonnez-vous à CryptoPolitan