Chargement...

Microsoft dévoile DirectX 12 Work Graphs : un changement de donne pour l'autonomie du GPU

TL; DR

  • Les graphiques de travail DirectX 12 de Microsoft defi l'autonomie du GPU, réduisant ainsi les goulots d'étranglement du processeur pour des performances améliorées.
  • Les Work Graphs permettent la planification asynchrone des tâches sur les GPU, optimisant ainsi l'utilisation des ressources sans intervention du processeur.
  • Avec Work Graphs, les développeurs peuvent libérer les capacités latentes du GPU, favorisant ainsi l'innovation dans les jeux et les tâches gourmandes en calcul.

Microsoft a officiellement lancé DirectX 12 Work Graphs, une fonctionnalité révolutionnaire visant à révolutionner l'autonomie des GPU et à éliminer les goulots d'étranglement du processeur dans les jeux et autres applications gourmandes en calcul.

Autonomie GPU améliorée

La nouvelle fonctionnalité Work Graphs introduit des types innovants d'autonomie GPU, conçus pour optimiser les performances en réduisant la dépendance au processeur dans diverses charges de travail. Avec Work Graphs, le système donne la priorité à un processus de rendu piloté par GPU plus efficace, minimisant ainsi le besoin d'intervention du processeur.

Remédier aux limitations des charges de travail de calcul

Amar Patel, ingénieur (Direct3D) et Tex Riddell, ingénieur (Compilateur DirectX), ont expliqué l'importance des Work Graphs dans un article de blog détaillé. Ils ont souligné sa capacité à surmonter les limitations des charges de travail de calcul générales sur les GPU et à débloquer les capacités latentes des GPU. Traditionnellement, les charges de travail du GPU nécessitent un calcul initial sur le CPU pour déterminer les tâches ultérieures du GPU, ce qui entraîne des goulots d'étranglement potentiels. Cependant, les Work Graphs permettent au GPU de gérer et d'exécuter des tâches de manière autonome sans intervention fréquente du CPU.

Présentation des graphiques de travail : un changement de paradigme

Les Work Graphs fonctionnent sur le principe de la planification asynchrone des tâches, permettant aux threads de shader sur le GPU de demander et d'exécuter des tâches supplémentaires sans attendre les instructions du CPU. Ce changement de paradigme permet aux threads GPU (producteurs) de demander d'autres tâches (consommateurs), rationalisant ainsi l'exécution des tâches et maximisant l'utilisation du GPU. En employant un graphe de nœuds dans lequel le code shader de chaque nœud peut demander des invocations à d'autres nœuds, les Work Graphs capturent l'intention algorithmique et la structure globale de l'utilisateur, évitant ainsi aux développeurs les complexités spécifiques au matériel.

Optimiser l'exécution des tâches

L'un des principaux avantages des Work Graphs réside dans leur capacité à gérer la mémoire pour les données circulant entre les tâches, optimisant ainsi l'exécution des tâches et l'utilisation des ressources. En dissociant la planification des tâches de l'implication du processeur, les Work Graphs permettent au système d'allouer dynamiquement des ressources et de prioriser les tâches en fonction de la capacité du GPU, améliorant ainsi les performances et la réactivité globales du système.

Libérer les capacités latentes du GPU

Les Work Graphs de Microsoft représentent un progrès significatif en matière d'autonomie des GPU, offrant aux développeurs un outil puissant pour exploiter tout le potentiel des GPU modernes. En minimisant les goulots d'étranglement du processeur et en permettant une exécution plus efficace des tâches, les Work Graphs ouvrent la voie à des expériences de jeu améliorées, à une productivité améliorée dans les applications gourmandes en calcul et à une plus grande flexibilité dans les charges de travail accélérées par GPU.

L'avenir du calcul GPU

Alors que les Work Graphs DirectX 12 sont largement adoptés, le paysage du calcul GPU est prêt pour un changement transformateur. Avec une autonomie et une efficacité accrues, les GPU sont appelés à jouer un rôle encore plus central dans l’innovation dans divers domaines, des jeux et du divertissement à la recherche scientifique et à l’intelligence artificielle.

La sortie par Microsoft de DirectX 12 Work Graphs marque une étape importante dans l'évolution du calcul GPU. En introduisant des fonctionnalités innovantes d'autonomie GPU, Work Graphs promet d'ouvrir de nouveaux niveaux de performances et d'efficacité, tout en réduisant simultanément la dépendance aux ressources CPU. À mesure que les développeurs adoptent ce changement de paradigme, le potentiel d'avancées révolutionnaires en matière de rendu graphique, de tâches de calcul et d'optimisation du système devient de plus en plus tangible, ouvrant la voie à une nouvelle ère d'innovation basée sur les GPU.

Clause de non-responsabilité.  Les informations fournies ne constituent pas des conseils commerciaux. Cryptopolitan.com n'assume aucune responsabilité pour les investissements effectués sur la base des informations fournies sur cette page. Nous recommandons fortement tron dent et/ou la consultation d’un professionnel qualifié avant de prendre toute décision d’investissement.

Lien de partage:

Joël Oluwatobi

Joel est un passionné de Blockchain et actif dans le secteur de la blockchain depuis 2016. Il enj parler de la blockchain et de ses implications pour l'avenir de l'humanité. Joel est fermement convaincu que la décentralisation offre à l’industrie du jeu et aux joueurs de nombreux avantages uniques.

Les plus lus

Chargement des articles les plus lus...

Restez au courant de l'actualité crypto, recevez des mises à jour quotidiennes dans votre boîte de réception

Nouvelles connexes

dent Evil 9
cryptopolite
Abonnez-vous à CryptoPolitan