Chargement...

L’IA dépasse les références humaines dans une étude mondiale sur la personnalité et le comportement

Dans cet article :

  • L'étude compare les chatbots IA, en particulier ChatGPT-3 et ChatGPT-4 d'OpenAI, aux comportements humains, concluant que ChatGPT-4 correspond étroitement aux traits de personnalité humaine.
  • ChatGPT-4 se comporte souvent de manière indiscernable des humains dans les jeux stratégiques, ce qui suggère qu'il pourrait réussir le test de Turing dans certains scénarios.
  • L’IA privilégie l’équité et l’adaptabilité au contexte, démontrant ainsi le potentiel d’une prise de décision éthique et socialement alignée.

Dans une étude publiée dans les Actes de la National Academy of Sciences (PNAS), des chercheurs ont analysé en profondeur les chatbots d’intelligence artificielle (IA), en se concentrant sur leurs comportements humains et leurs traits de personnalité. Cette étude, visant à évaluer les capacités de l'IA à imiter le comportement humain , a utilisé les dernières versions de la série Chat Generative Pre-trained Transformer d'OpenAI, GPT-3.5-Turbo (ChatGPT-3) et GPT-4 (ChatGPT-4), et ont comparé leurs performances à un vaste ensemble de données de réponses humaines.

Les comportements humains de l’IA sous surveillance

L’étude a évalué les chatbots IA à travers le prisme du modèle de personnalité OCEAN Big Five, englobant l’ouverture à l’expérience, la conscience, l’extraversion, l’agréabilité et le névrosisme. Parallèlement, les chatbots ont participé à une série de jeux comportementaux, notamment le jeu du dictateur, le jeu de la confiance et le jeu des biens publics, pour n'en nommer que quelques-uns, conçus pour dévoiler des traits tels que l'altruisme, l'équité et la coopération, entre autres.

Les résultats ont révélé que ChatGPT-4 s’aligne étroitement sur les scores médians humains dans toutes les dimensions de la personnalité, présentant un remarquable modèle de comportement semblable à celui des humains. ChatGPT-3, bien que légèrement différent en termes d'ouverture, est également tron corrélé aux comportements humains, bien qu'avec des profils de personnalité distincts qui distinguent chaque version de l'IA.

L'une des révélations importantes de l'étude était la performance de l'IA dans les jeux de prise de décision stratégique, indiquant la possibilité pour ChatGPT-4 de réussir le test de Turing, une mesure de la capacité d'une machine à présenter un comportement intelligent impossible à distinguer de celui d'un humain. Cet aspect a été particulièrement mis en évidence dans les jeux évaluant des caractéristiques telles que l'aversion au risque, l'altruisme et l'équité, où les décisions de l'IA reflétaient ou dépassaient souvent les actions humaines.

De plus, l’analyse a exploré comment les chatbots IA adaptent leurs stratégies en réponse à différentes conditions, démontrant un niveau sophistiqué de réactivité aux signaux contextuels similaires au comportement humain. Cette adaptabilité, associée à la capacité de l'IA à « apprendre » des rôles de jeu passés, souligne une compréhension complexe de la coopération et de la confiance, étroitement alignée sur la prise de décision stratégique humaine.

Implications éthiques et sociétales

Alors que l’IA continue de s’intégrer dans diverses facettes de la vie humaine, il devient primordial de comprendre ses processus décisionnels et de s’assurer qu’ils s’alignent sur les normes éthiques et sociétales. Cette étude fait progresser nos connaissances dans ce domaine et soulève des discussions pertinentes sur les impacts sociétaux de l’IA, depuis les effets sur le marché du travail jusqu’aux considérations éthiques.

L’exploration des comportements et des traits de personnalité des chatbots IA par rapport à des références humaines mondiales crée un nouveau dent dans la recherche sur l’IA. Il met en lumière les progrès technologiques rapides qui permettent aux machines d’imiter plus fidèlement que jamais le comportement humain. À mesure que les systèmes d’IA comme ChatGPT deviennent de plus en plus sophistiqués, leur potentiel à contribuer positivement à la société augmente malgré la nécessité d’un examen continu pour aligner leurs capacités sur les valeurs éthiques et sociétales.

Cette étude marque une avancée significative dans la compréhension des capacités de l’IA. Il ouvre la voie à des recherches plus approfondies sur les complexités de la prise de décision en matière d’IA, garantissant leur intégration bénéfique dans les contextes humains.

Clause de non-responsabilité. Les informations fournies ne sont pas des conseils commerciaux. Cryptopolitan.com décline toute responsabilité pour les investissements effectués sur la base des informations fournies sur cette page. Nous tron vivement dent recherches indépendantes et/ou de consulter un professionnel qualifié avant de prendre toute décision d'investissement.

Lien de partage:

Les plus lus

Chargement des articles les plus lus...

Restez au courant de l'actualité crypto, recevez des mises à jour quotidiennes dans votre boîte de réception

Nouvelles connexes

Apple ne paie pas OpenAI pour l'intégration de ChatGPT dans iOS18
cryptopolite
Abonnez-vous à CryptoPolitan