Chargement...

Les organismes caritatifs préviennent que l’intelligence artificielle ne peut pas à elle seule résoudre les inégalités sociales

Dans cet article :

  • Les dirigeants d’associations caritatives mettent en garde contre le fait de s’appuyer uniquement sur l’intelligence artificielle pour lutter contre les inégalités dans le secteur.
  • Les équipes de conception inclusives et la compréhension de l’histoire des communautés sont mises en avant comme des éléments cruciaux dans le développement de l’IA à des fins caritatives.
  • Le leadership numérique apparaît comme un facteur clé pour surmonter la peur et maximiser le potentiel de l’IA, les organisations caritatives recherchant activement des financements pour leurs projets d’IA afin d’améliorer les services et de lutter contre la désinformation.

Dans une révélation révélatrice, les dirigeants d’organismes caritatifs ont souligné la nécessité pour les organismes caritatifs de prendre en compte la question des inégalités tout en intégrant l’intelligence artificielle dans leurs opérations. Lors d'une récente table ronde en ligne lors de la conférence annuelle du NPC, des experts de diverses organisations caritatives ont exploré les potentiels et les défis associés à l'utilisation de l'IA pour leurs nobles causes. Tout en reconnaissant les avantages de l'IA, le panel a averti que s'appuyer uniquement sur la technologie ne résoudrait pas les inégalités inhérentes à la collecte et à l'analyse des données.

Les dirigeants d’organismes caritatifs mettent l’accent sur l’équité dans la conception de l’intelligence artificielle

Katie Rose, directrice de l'Europe au Center for Public Impact, une organisation caritative de politique sociale, a souligné la nécessité d'un examen approfondi de la manière dont l'équité et l'oppression se manifestent dans la conception de l'IA. Elle a souligné que les communautés marginalisées se retrouvent souvent exclues des discussions critiques, et l’avènement de l’IA ne remédie pas matic à cette situation à moins qu’il n’y ait un effort concerté pour réévaluer les structures de pouvoir existantes. Rose a plaidé en faveur d'équipes de conception inclusives lors du développement de logiciels d'IA, soulignant l'importance pour les concepteurs de comprendre l'histoire des communautés qu'ils souhaitent servir.

Laura Hamzic, directrice des communications numériques chez Brook, une organisation caritative de santé et d'éducation sexuelles, a fait écho à ces sentiments en soulignant le rôle du leadership numérique. Hamzic a souligné l'importance d'aider le personnel à mieux comprendre l'IA pour surmonter la peur entourant cette nouvelle technologie. Brook, aux premières étapes de son parcours en matière d'IA, recherche activement des financements pour ses projets d'IA. L'organisation envisage d'utiliser l'IA pour améliorer l'accès aux services de santé sexuelle, lutter contre la désinformation et mettre en œuvre un chatbot IA pour les consultations des utilisateurs.

Leadership numérique et compréhension de l’IA sont essentiels pour vaincre la peur

Hamzic s'est dit optimiste quant au fait que l'IA pourrait identifier les domaines nécessitant une amélioration de la prestation de services. En discutant de l’utilisation de l’IA, Laura Hamzic a souligné l’importance de la technologie en notant qu’elle permet d’ dent les questions sans réponse au sein de leur modèle et les moments précis où elle s’en remet à un clinicien. Hamzic a souligné que ce processus présente une opportunité d'apprentissage et d'amélioration dans le contexte de l'IA.

Neil Giles, directeur du renseignement et fondateur du Traffik Analysis Hub chez Stop the Traffik, a partagé son point de vue sur le succès de l'association caritative dans l'utilisation de l'IA pour créer une vaste base de données capturant les expériences vécues de traite des êtres humains. Malgré l'efficacité de la plateforme, Giles a souligné les défis financiers associés à la maintenance et à la mise à niveau de tels systèmes, soulignant la nécessité d'un investissement continu dans les modèles de formation pour améliorer les capacités des plateformes d'IA.

Alors que les organismes caritatifs sont aux prises avec l’évolution du paysage de l’intégration de l’IA, le message retentissant est clair : la technologie à elle seule n’est pas une panacée pour lutter contre les inégalités sociétales. Cela nécessite une approche réfléchie et stratégique, intégrant une conception inclusive, un leadership numérique et des investissements continus pour exploiter pleinement le potentiel de l’IA dans le secteur caritatif.

L’IA peut-elle vraiment combler le fossé dans les initiatives caritatives ?

La question pressante demeure : l’intelligence artificielle peut-elle véritablement combler le fossé dans les initiatives caritatives, ou nécessite-t-elle une stratégie plus nuancée et globale ? Alors que les organismes caritatifs se lancent dans l’aventure de l’IA, il leur incombe de trouver un équilibre délicat entre l’innovation technologique et les défis persistants des inégalités.  

Les idées partagées par les dirigeants des organisations caritatives soulignent l'importance d'une approche holistique qui va au-delà de l'attrait de l'IA, reconnaissant la nécessité d'un engagement continu, d'une compréhension et d'un véritable effort pour autonomiser les communautés marginalisées à l'ère numérique . La quête d’un avenir plus équitable exige non seulement l’intégration de l’IA, mais aussi une application réfléchie et consciencieuse qui place les individus à l’avant-garde du progrès technologique.

Clause de non-responsabilité. Les informations fournies ne sont pas des conseils commerciaux. Cryptopolitan.com décline toute responsabilité pour les investissements effectués sur la base des informations fournies sur cette page. Nous tron vivement dent recherches indépendantes et/ou de consulter un professionnel qualifié avant de prendre toute décision d'investissement.

Lien de partage:

Les plus lus

Chargement des articles les plus lus...

Restez au courant de l'actualité crypto, recevez des mises à jour quotidiennes dans votre boîte de réception

Nouvelles connexes

Apple ne paie pas OpenAI pour l'intégration de ChatGPT dans iOS18
cryptopolite
Abonnez-vous à CryptoPolitan