Chargement...

Le favoritisme de l'IA d'Elon Musk et l'automatisation incontrôlée de X

Dans cet article :

  • La transition d'Elon Musk vers la gestion de contenu IA sur X a conduit à un incident lorsque le chatbot IA de X, Grok, a diffusé des informations concernant l'attaque iranienne sur Tel Aviv.
  • Cela a soulevé des inquiétudes quant à la fiabilité de la curation du contenu de l’IA et à sa fiabilité, conduisant à de fausses accusations.
  • Cet incident malheureux fait allusion à l’importance de l’apport et du contrôle humains pour prévenir d’éventuelles catastrophes.

Des nouvelles horribles ont circulé sur les réseaux sociaux lorsque la plateforme X d'Elon Musk a promu des informations sur l'attaque d'Israël par l'Iran en première page de son fil d'actualité, Explore.

Jeudi, l'un des titres du fil d'actualité principal de X disait :

« L’Iran frappe Tel Aviv avec des missiles lourds »

Cela aurait été une mise à jour plutôt inquiétante compte tenu du scénario géopolitique et de la récente attaque israélienne contre l'ambassade d'Iran en Syrie, qui a tué de hauts responsables, et des tensions entre les deux nations, qui se sont encore intensifiées lors de l'invasion israélienne de Gaza. Ce n’est peut-être pas le bon moment, mais le moment idéal pourrait être pour ceux qui souhaitent promouvoir des titres trompeurs pour quelque raison que ce soit, et le rôle de l’IA (intelligence artificielle) ne peut être ignoré lorsqu’elle peut être utilisée comme un outil pour des actes aussi odieux.  

Le titre était faux et, plus inquiétant encore, il a été généré par le chatbot IA officiel de X, Grok, puis promu en première page de l'actualité des tendances Explore de X le jour où cette fonctionnalité a été mise à jour vers une nouvelle version.

La campagne d'automatisation d'Elon Musk – Pourquoi l' dent a eu lieu en premier lieu

En Trac aux racines de dent , il devient évident que le titre trompeur généré par Grok est le produit de la transition du travail critique de curation de contenu géré par les humains, désormais confié à l'intelligence artificielle, qui n'est pas encore complètement intelligente. .

Auparavant, la plate-forme X, Twitter, disposait d'une fonctionnalité qui fournissait un contexte écrit pour les sujets d'actualité tendances. Ces descriptions ont probablement été écrites par des humains. L'algorithme de Twitter a été capable de détecter des mots-clés pertinents et de partager la tendance avec des sujets tendances en fonction des suggestions de mots-clés.

Plus tard, Twitter a formé une équipe de rédacteurs humains pour organiser les actualités et gérer les tendances pour de meilleurs résultats, afin que les sujets tendances ne soient plus laissés à la merci des algorithmes ; ils avaient plutôt un élément humain derrière eux, c'est pourquoi une approche plus fiable a été adoptée. Twitter s'est également associé à de grandes agences de presse telles que Reuters et AP pour renforcer davantage le processus de contexte généré par l'homme pour les sujets d'actualité.

Mais les choses ont changé lorsque Musk a acquis Twitter en 2022, l’a rebaptisé X et a remplacé le contexte écrit par l’homme sur les tendances de l’actualité. L’ensemble de l’équipe de rédacteurs humains a été licenciée car Musk préférait l’IA pour gérer les informations plus efficacement, mais elle avait ses propres défauts.  

Les risques de s’appuyer uniquement sur l’IA

Le fait que Musk soit si ambitieux pour Grok et en fasse la promotion en toute occasion, même s’il sait qu’il en est encore à ses débuts et qu’il n’est pas très fiable, est une préoccupation en soi. Musk remplaçant les éditeurs humains par l’IA peut présenter certains avantages financiers, mais cela entraîne également ses propres coûts.

Le fait que le titre n'ait pas été tiré du flux de quelqu'un mais plutôt généré par Grok, le chatbot IA natif de la plateforme X. Mais le fait le plus inquiétant était que même si Grok avait généré un tel faux titre en premier lieu, il a ensuite été promu en haut de la page d’actualités Explorer. 

Cela montre qu'il n'y avait pas de système de contrôle entre la génération et la promotion de ces informations , et s'il y avait un système, il n'était pas suffisant, et l'entreprise s'est entièrement appuyée sur l'IA pour faire le travail. Comme indiqué précédemment, l’IA n’est toujours pas assez intelligente pour traiter des sujets sensibles, malgré le fait qu’elle offre de nombreux avantages en matière de dissection des données et fournit des résultats avec plus d’efficacité que ce qui est humainement possible. Il existe néanmoins des domaines qui nécessitent une intervention humaine, et l’IA peut mettre un certain temps à se développer jusqu’à ce stade. D’ici là, s’appuyer uniquement sur les procédures de l’IA n’est pas une décision judicieuse.

Clause de non-responsabilité. Les informations fournies ne sont pas des conseils commerciaux. Cryptopolitan.com décline toute responsabilité pour les investissements effectués sur la base des informations fournies sur cette page. Nous tron vivement dent recherches indépendantes et/ou de consulter un professionnel qualifié avant de prendre toute décision d'investissement.

Lien de partage:

Les plus lus

Chargement des articles les plus lus...

Restez au courant de l'actualité crypto, recevez des mises à jour quotidiennes dans votre boîte de réception

Nouvelles connexes

Apple ne paie pas OpenAI pour l'intégration de ChatGPT dans iOS18
cryptopolite
Abonnez-vous à CryptoPolitan