Chargement...

DePIN et RWA – Quel est le lien ?

Deux tendances majeures en matière de blockchain ont gagné du terrain dans l'industrie, les gens réalisant la valeur évidente que seuls les éléments Web3 tels que les contrats intelligents trac la tokenisation peuvent apporter. Ces tendances sont la tokenisation DePIN (Decentralized Physical Infrastructure Networks) et RWA (Real-World Asset).

Pourquoi ces cas d’utilisation ont-ils autant de succès ? Il y a probablement deux raisons principales. Premièrement, DePIN et RWA utilisent la blockchain pour représenter les réalités physiques dans le monde numérique. Il ne s’agit pas de spéculer ou d’échanger des jetons numériques, mais plutôt de lier des actifs physiques ayant une valeur démontrable à des représentations basées sur la blockchain. Deuxièmement, en utilisant les propriétés uniques de la blockchain, la tokenisation DePIN et RWA ajoute de la valeur d’une manière qui n’est tout simplement pas possible en dehors du Web3.

Explorons ces applications et examinons un effort spécifique pour débloquer l'économie émergente des objets (EoT). d'AllianceBlock, Rachid Ajaja, expliquera leur partenariat avec Peaq , la manière dont les deux plates-formes travaillent pour rendre le modèle DePIN évolutif et efficace, et ce que l'avenir réserve à l'EoT.

Présentation de DePIN et RWA

Le but d’un DePIN est de construire et d’exploiter des infrastructures physiques décentralisées et réelles. Grâce au crowdsourcing et à la mise en réseau des actifs tangibles (pensez aux appareils intelligents, aux systèmes énergétiques, aux solutions de mobilité, etc.), un DePIN est capable de maximiser leur utilisation de manière organisée. Il s’agit d’une approche radicalement différente de celle d’un fournisseur d’infrastructure traditionnel et offre une valeur nettement supérieure. Au lieu de lever des capitaux massifs pour acheter des équipements coûteux, un DePIN utilise des actifs préexistants appartenant à des personnes disposant de capacités supplémentaires. Les individus sont ensuite récompensés pour avoir permis au réseau d'utiliser leurs actifs. Bien que ce concept ne soit pas nouveau pour les actifs numériques tels que la capacité de traitement, la création d'un réseau d'infrastructures physiques est nettement plus complexe. L’utilisation de trac intelligents pour gérer les fournisseurs et les utilisateurs est absolument essentielle et rend possible un DePIN efficace.   

La tokenisation RWA se concentre également sur les actifs physiques, mais son application est beaucoup plus large. Les actifs typiques qui en font usage comprennent les beaux-arts, les obligations, les actions et les articles de luxe. Ces actifs ont une valeur tangible et la blockchain crée des jetons numériques qui les représentent. Encore une fois, l'application elle-même n'est pas nouvelle (il y a eu des investissements participatifs dans les beaux-arts depuis de nombreuses années), mais la capacité de la blockchain à garantir la transparence, la sécurité et un marché P2P est révolutionnaire.

L'écosystème Peaq contient des projets qui créent et gèrent des DePIN, créant ainsi une valeur significative en optimisant les actifs sous-utilisés. Le programme d'AllianceBlock appelé Fundrs permet aux investisseurs de lever des capitaux rapidement et efficacement pour des projets prometteurs. Le partenariat entre Fundrs et Peaq crée des opportunités prometteuses pour développer l’EoT.

Comment pensez-vous que Fundrs peut dynamiser le modèle Peaq ?

Ajaja : L'intégration de Fundrs en tant que moteur de liquidité d'actifs du monde réel (RWA) d'AllianceBlock au sein du modèle Peaq peut amplifier considérablement les capacités et la portée de l'écosystème de Peaq. Cette collaboration exploite les atouts des deux plateformes pour créer un environnement blockchain plus dynamique et efficace, en particulier pour l'économie des objets (EoT) et les applications décentralisées (dApps).

Pour les projets au sein de Peaq, tels que le réseau Krest, l'application de Fundrs signifie une capacité améliorée à tokeniser des actifs physiques ou des projets, les transformant en actifs numériques sur la blockchain. Ce processus est essentiel pour la levée de capitaux et garantit un cheminement plus fluide et plus conforme aux projets pour s'engager avec les investisseurs, comme le démontre la vente réussie du jeton $KREST.

De plus, l’utilisation de Fundrs au sein de Peaq répond à des défis essentiels tels que l’évolutivité et l’interopérabilité au sein de l’espace blockchain. Il facilite la transition efficace des RWA vers des formes numériques, améliorant l’accessibilité aux capitaux et contribuant à l’expansion et à l’évolution de l’écosystème Peaq.

Où voyez-vous l’économie DePIN dans 5 à 10 ans ?

Ajaja : Au cours des 5 à 10 prochaines années, la convergence des réseaux d'infrastructures physiques décentralisés (DePIN), de l'économie des objets (EoT) et les progrès des technologies telles que la 6G et la blockchain devraient profondément remodeler l'infrastructure mondiale et le paysage économique :

Infrastructure physique décentralisée et économie des objets : Le modèle DePIN, s'appuyant sur les progrès de l'Internet des objets (IoT), facilitera la transition vers une économie des objets plus interconnectée et autonome. Ce changement implique que les véhicules, les appareils et les machines seront non seulement conscients du contexte et connectés, mais qu’ils posséderont également la capacité de monétiser la valeur qu’ils créent. Une telle autonomie et indépendance économique des « choses » révolutionneront la façon dont nous interagissons avec les infrastructures physiques et en bénéficions, conduisant à des systèmes plus efficaces, plus réactifs et centrés sur l'utilisateur.

Transformation des modèles d'infrastructure traditionnels : DePIN, soutenu par la technologie blockchain, est sur le point d'inverser les modèles d'infrastructure traditionnels, un peu comme la façon dont des plateformes comme Air bnb et Uber ont révolutionné leurs secteurs respectifs. Avec la tokenisation des infrastructures physiques, la participation des particuliers et des petites entreprises au déploiement et à l’exploitation des réseaux d’infrastructures sera encouragée, démocratisant ainsi l’accès aux services et ressources essentiels. Cette démocratisation pourrait stimuler l’innovation et la croissance économique, en particulier dans les zones mal desservies que les modèles d’infrastructures traditionnels n’ont pas réussi à desservir de manière adéquate.

Tirer parti des technologies avancées pour une infrastructure améliorée : l'intégration de technologies émergentes telles que la 6G augmentera encore les capacités de DePIN. La 6G, avec sa bande passante plus élevée et sa latence plus faible, peut permettre une communication plus sophistiquée et transparente entre les appareils au sein des réseaux DePIN. Cela améliorera l’efficience et l’efficacité de ces réseaux, en prenant en charge des applications telles que les villes intelligentes, les systèmes de transport autonomes et les mises en œuvre avancées de l’IoT. La synergie entre la 6G et DePIN conduira probablement à des niveaux d’automatisation et de connectivité sans précédent dent rendant l’infrastructure plus résiliente, efficace et adaptable à l’évolution des besoins et des environnements.

Impact sur les systèmes économiques mondiaux et la durabilité : L'adoption de DePIN et d'EoT, combinée aux technologies blockchain et 6G, promet de créer des solutions d'infrastructure plus durables et plus respectueuses de l'environnement. En optimisant l’allocation des ressources et en réduisant les déchets, ces réseaux peuvent contribuer à des résultats plus durables. De plus, la nature transparente de la blockchain garantit l’intégrité et la responsabilité dans la gestion des données et des ressources au sein de ces réseaux. Le système de récompense tokenisée de DePIN cultivera la communauté et l'appropriation parmi les participants au réseau, encourageant la collaboration et aboutissant à des systèmes d'infrastructure plus robustes et résilients.

Et après?

Avec les cas d’utilisation de la tokenisation RWA et de DePIN, nous ne faisons qu’effleurer la surface de ce qui est possible. Comme l’a expliqué M. Ajaja, les 5 à 10 prochaines années seront incroyablement chargées, car la blockchain permettra à de plus en plus de réseaux d’actifs physiques d’atteindre une utilisation maximale. L’augmentation des réseaux d’appareils et de capteurs, la demande de solutions décentralisées, les incitations symboliques devenant la norme et les améliorations technologiques seront tous les moteurs de cette croissance. Des partenariats comme AllianceBlock et Peaq mènent cette expansion et continueront de donner le ton au reste de l’écosystème EoT.

Clause de non-responsabilité. Les informations fournies ne sont pas des conseils commerciaux. Cryptopolitan.com décline toute responsabilité pour les investissements effectués sur la base des informations fournies sur cette page. Nous tron vivement dent recherches indépendantes et/ou de consulter un professionnel qualifié avant de prendre toute décision d'investissement.

Lien de partage:

Les plus lus

Chargement des articles les plus lus...

Restez au courant de l'actualité crypto, recevez des mises à jour quotidiennes dans votre boîte de réception

Nouvelles connexes

Le membre du Congrès Emmer : « Interdire les CBDC pour empêcher le programme de surveillance de Biden »
cryptopolite
Abonnez-vous à CryptoPolitan